> artetpedagogie.com

Anne Dejaifve

  Plasticienne et pédagogue.

Dernière exposition personnelle, Musée de Louvain-la-Neuve en 2014.
Expose depuis 1980  à Marchin, Centre Culturel – Ottignies, Centre culturel – Huy, Galerie Juvenal – Namur, Maison de la Culture – Namur, Galerie Détour …
Chargée de supervision à l’agrégation de l’ESA St Luc/ ERG.

Battements / Part.1

Prochaine exposition au Centre Culturel de Ciney du 17 au 30 mars 2018

Battements…
battements de cils, battements de cœur, battements d’ailes, battements du temps, battement des choses, se battre.
De grandes toiles nous plongent dans l’actualité, elles évoquent les migrations, la puissance des réseaux, les luttes de pouvoir… 
L’œuvre se déploie en fragments interdépendants qui peuvent être agencés à l’infini. Comme si, au rétrécissement du monde actuel, l’artiste opposait l’espace artistique sans limites.
Les surfaces se façonnent elles-mêmes en de multiples strates : des citations picturales et des références mythologiques enrichissent les lectures, rendant le propos intemporel et universel. La succession de fragments monochromes cherche à laisser libre champ à l’autre, qu’il soit l’intime secret ou le visiteur.
Anne Dejaifve entremêle étroitement deux questions : la fonction de l’art et notre rapport à l’autre. À l’entrée de l’exposition, une surface blanche d’où émergent Les Aveugles de Brueghel confronte le spectateur à l’opacité de toute œuvre mais aussi à sa propre cécité. 
Et quelques pas plus loin, un “œil à œil” sonde le regard intérieur qui, lui-même, renvoie à un infini cillement vers l’ailleurs. 
Cet incessant va-et-vient sous-tend toute l’exposition. Nombre de ces peintures évoquent un intervalle. Quelque chose se joue qu’on ne peut saisir. Le pas des marcheurs, le claquement des voix, le choc des astres, le tempo du ring, la cadence des ailes soulignent une urgence. Mais est-ce une chute ou un envol, une lutte ou une étreinte, un naufrage ou une éclosion ? En ce monde en transition, tout peut basculer. Ne fermons pas les yeux. M.D.